S'inscrire
Journal d'un expatrié au Cambodge, vues sur le village monde…

Cambodge cherche sages-femmes désespérément

Le royaume du Cambodge a besoin de sages-femmes. Après avoir supprimé tout les métiers utiles à la société (instituteurs, docteurs,…), le Cambodge voit enfin la lumière au bout du couloir. La santé et l’éducation sont une priorité pour relevé un pays à genoux où le taux de mortalité est encore de 3 pour 1000 (0.1 en France).

sage-femmeL’accouchement à la maison est encore généralisé au Cambodge, surtout dans les campagnes. L’accouchement à l’hôpital reste très coûteux, surtout lorsque, pour arrondir les fins de mois, les médecins imposent systématiquement des césariennes. Le taux d’accouchement par césarienne avoisine les 90% dans la plupart des maternités du pays. La corruption est ici encore le premier mal du pays (mais je me répète).

sage-femmeUn accouchement à la maison reste dangereux pour l’enfant et la mère. Je vous ai déjà énuméré (ici) quelques coutumes ancestrales qui peuvent, elles aussi, être préjudiciables à la santé du nouveau né. Ces facteurs rendent indispensable une amélioration du système de santé au Cambodge. Pour réduire le taux de mortalité infantile il est nécessaire de former un personnel de santé efficace, et les sages-femmes sont en première ligne. (l’article du Phnom Penh Post)

Selon le rapport du FNUAP, le Cambodge a besoin immédiatement de 567 professionnelles supplémentaires, ce qui est beaucoup pour un pays de 15 millions d’habitants. Les volontaires sont bienvenues pour partager leur expérience, mais c’est un « travail » qui exige des tripes et beaucoup de coeur.

sage-femmeMa voisine est une sage-femme expérimentée qui a donné beaucoup de son énergie à partager son coeur et ses connaissances. Le Cambodge a besoin de ces femmes généreuses, si vous êtes l’une d’entres elles vous pouvez visiter les sites suivants. (Vous pouvez le faire même si vous n’êtes pas une sage-femme)

. La Confédération internationale des sages-femmes

sage-femme. Projects Abroad

. la page du volontariat australien

. Le cas pratique de Koh Dach

source : LGV

3 commentaires
  1. Je viens de découvrir votre site. très intéressant. dommage que je n’ai point découvert votre site avant mon voyage au Cambodge !
    Bonne journée
    JY

  2. La se sont des problèmes qui me dépassent, mais j’espère qu’ils pourront résoudre eux même ce problème !
    A un de ces jours Cédric !

Laisser une réponse

CommentLuv badge

?>